Le marché locatif - Juillet 2019

  

JE TÉLÉCHARGE L’ÉTUDE ANNUELLE 2017 DE CATELLA PROPERTY

* champs obligatoires
pdf-cover

Le premier semestre 2019 reste dynamique avec plus de 1,1 million de m² placés en Ile-de-France mais en baisse de 20% par rapport au 1er semestre 2018.
 

Cet essoufflement est surtout dû à une diminution des transactions de grandes surfaces (-41%) et dû essentiellement à l’effondrement des très grandes surfaces de plus de 20 000 m² (-60%).
 

Le ralentissement touche Paris, avec toutefois une bonne résistance de Paris QCA, et la Périphérie, à l’exception du Pôle Nord.
 

Les loyers quant à eux, continuent leur progression dans le QCA. Un niveau record de 726 €/m² en moyenne pour les immeubles neufs a été obtenu, historiquement jamais atteint depuis plus de 25 ans.
 

De plus, l’écart entre le loyer moyen des immeubles neufs et celui des immeubles de seconde main se réduit avec un loyer lui aussi historique qui dépasse les 600 €/m² s’établissant ainsi à 615 €/m².
 

Dans les autres secteurs, la tendance est plutôt à la stabilisation.
 

Les taux de vacance restent bas avec une offre immédiate de grande taille toujours en baisse à 318 000 m².
 

NOTRE VISION DU MARCHÉ
L'avis de Géraldine Latham

CARTE DES SECTEURS
DE MARCHÉ

Le premier semestre 2019 reste dynamique avec plus de 1,1 million de m² placés en Ile-de-France mais en baisse de 20% par rapport au 1er semestre 2018.

Géraldine Latham

Chiffres clés Juillet 2019

Demande placée en île-de-France par trimestre

Source : MBE Conseil d'après Immostat

Demande placée en île-de-France par trimestre

  • Avec 1 102 000 m² placés au 1er semestre 2019, la demande placée en Ile-de-France baisse de 20% par rapport au 1er semestre 2018 ;
     
  • Ce ralentissement avait commencé dès le 1er trimestre 2019 avec une baisse de –23% ;
     
  • Le niveau de la demande semestrielle reste toutefois supérieur à celui de la moyenne décennale.

Demande placée en Île-de-France par taille

Source : MBE Conseil

Demande placée en Île-de-France par taille

  • Le volume des transactions de grandes surfaces (supérieures à 5000 m²) est globalement en retrait de 41% par rapport au 1er semestre 2018, et s’effondre même en ce qui concerne celui des très grandes transactions de plus de 20 000 m² ;
     
  • En revanche, la demande des petites et moyennes surfaces est relativement stable. Elle est toutefois en retrait pour les surfaces de 1 000 à 5 000 m² dont le volume recule pour la première fois depuis le début de l’année.

Demande Placée en Île-de-France par secteurs géographiques

Source : MBE Conseil d'après Immostat

Demande Placée en Île-de-France par secteurs géographiques

  • Le ralentissement touche à la fois Paris et la Périphérie ;
     
  • Le seul secteur en croissance est le Pôle Nord grâce à la réalisation de la plus grande transaction du trimestre : 30 000 m² loués à la SOCIETE DU GRAND PARIS dans MOODS ;
     
  • Le Quartier Central des Affaires se stabilise grâce à une hausse des transactions de plus de 5 000 m² ;
     
  • 6 transactions supérieures à 5 000 m² ont été réalisées depuis le début de l’année dans Paris Centre Ouest (dont 4 avec des coworkers).

Taux de vacance en Île-de-France

Source : MBE Conseil d'après Immostat

Taux de vacance en Île-de-France

  • Les taux de vacance restent stables depuis le T4 2018 ;
     
  • Étant à 1,8% dans Paris QCA, il demeure inférieur à 2% et continue à baisser dans le quartier des affaires de l’Ouest en dehors de La Défense qui affiche une légère hausse.

Évolution des valeurs locatives moyennes pondérées des immeubles neufs

Source : MBE Conseil

Évolution des valeurs locatives moyennes pondérées des immeubles neufs

  • Les loyers continuent leur hausse dans Paris QCA atteignant la valeur moyenne de 726 €/m² pour les immeubles neufs, niveau record jamais atteint depuis plus de 25 ans ;
     
  • Les loyers sont stables dans les Pôles tertiaires ;
     
  • Par ailleurs, on constate un accroissement très important des loyers dans certains arrondissements du Paris Diffus et notamment les 9ème hors QCA, 10ème et 11ème arrondissements pour des transactions de taille moyenne (1 000 à 5 000 m²) réalisées avec des acteurs du Digital ;
     
  • Dans le quartier des affaires de l’Ouest, les loyers baissent à 466€ en raison de l’absence de transactions sur du neuf à La Défense ;
     
  • En banlieue, la baisse reste limitée à 10 €/m².

Quelques transactions significatives de plus de 5 000 m² réalisées au 1er
semestre 2019

Transactions significatives 5000 LOC - Juillet 2019
DATEPRENEURVENTE/LOCATIONSURFACE (m²) ADRESSECOMMUNEETAT DU BIEN
S1 2019SOCIÉTÉ DU GRAND PARISL30000MoodsSAINT-DENISNEUF
S1 2019WEWORKL13200Bercy YonnePARIS 122NDE MAIN
S1 2019WOJOL12500Bocador (ex Ilot Gaité)PARIS 14NEUF
S1 2019DOCTOLIBL11997Le SémaphoreLEVALLOIS-PERRETNEUF
S1 2019MEDIAWANL948846 Avenue de BreteuilPARIS 07NEUF
S1 2019HPEL7797SenseLA DÉFENSENEUF
S1 2019VALEOL7605Le CortisPARIS 17NEUF
Source : MBE Conseil

Quelques transactions significatives de plus de 5 000 m² réalisées au 1er
semestre 2019