Le marché locatif - Avril 2019

  

JE TÉLÉCHARGE L’ÉTUDE ANNUELLE 2017 DE CATELLA PROPERTY

* champs obligatoires
pdf-cover

La baisse de la demande placée fin 2018, se poursuit en ce début d’année.

Avec 541 000 m² placés au 1er trimestre 2019, la demande placée est en baisse de 23% par rapport au 1er trimestre 2018.
 

Il faut cependant rappeler que le 1e trimestre 2018 avait été exceptionnel et affichait le niveau le plus élevé depuis 10 ans.
 

Cette baisse est la conséquence d’un effondrement des transactions de plus de 10 000 m² qui ont chuté de 66% en moyenne.
 

Celle-ci s’explique par la raréfaction de l’offre disponible notamment dans Paris et par le manque de confiance des utilisateurs qui limite les pré-commercialisations.
 

Les loyers moyens continuent leur hausse dans Paris QCA atteignant 719 € /m² et les mesures d’accompagnement baissent globalement en Ile-de-France. En revanche, on note un contraste selon les seuils de surfaces puisqu’on constate une forte baisse de ces dernières sur les moins de 5 000 m² (17,4% au T4 2018 contre 19,3% au T3) et à l’inverse une hausse sur les surfaces de plus de 5 000 m² (22,1% au T4 2018 contre 21,7% au T3).

NOTRE VISION DU MARCHÉ
L'avis de Géraldine Latham

CARTE DES SECTEURS
DE MARCHÉ

La baisse de la demande placée fin 2018, se poursuit en ce début d’année. Avec 541 000 m² placés au 1er trimestre 2019, la demande placée est en baisse de 23% par rapport au 1er trimestre 2018.

Géraldine Latham

Chiffres clés Avril 2019

Demande placée en île-de-France par trimestre

Source : MBE Conseil d'après Immostat

Demande placée en île-de-France par trimestre

  • La baisse de la demande placée entamée fin 2018, se poursuit en ce début d’année ;
     
  • 541 000 m² ont été placés au 1er trimestre 2019, soit une baisse de 23% par rapport au 1er trimestre 2018 qui avait été particulièrement dynamique ;
     
  • Cependant, ce niveau reste en phase avec sa moyenne décennale.

Demande placée en Île-de-France par taille

Source : MBE Conseil d'après CBRE

Demande placée en Île-de-France par taille

  • La baisse de la demande placée est essentiellement due à l’effondrement des transactions de plus de 10 000 m² ;
     
  • De son côté, le créneau des petites et moyenne surfaces reste en croissance à +2% mais s’articule très différemment entre le seuil de 1 000 à 5 000 m² qui est en hausse de 17% et celui de 0 à 1 000 m² qui affiche un retrait de 10%.

Demande Placée en Île-de-France par secteurs géographiques

Source : MBE Conseil d'après CBRE

Demande Placée en Île-de-France par secteurs géographiques

  • Net ralentissement de la demande placée dans Paris ;
     
  • En revanche, le QCA résiste mieux avec une baisse limitée à -4% ;
     
  • Le secteur de l’Ouest QCA (hors La Défense) qui avait terminé en baisse de 30% fin 2018, affiche une reprise conséquente (+83%) grâce à 3 transactions de plus de 5000 m² ;
     
  • Dans ce contexte baissier, deux autres secteurs sont eux aussi en hausse : la 2ème périphérie grâce à la transaction de 31 000 m² de l’immeuble SAKURA loué par la SOCIETE GENERALE et le Pôle émergent Nord mais avec un volume qui reste faible.

Taux de vacance en Île-de-France

Source : MBE Conseil d'après Immostat

Taux de vacance en Île-de-France

  • Les taux de vacance restent stables par rapport au 4ème trimestre 2018 ;
     
  • Dans Paris, le taux constaté dans le QCA reste stable à 1,7% alors que celui des Pôles tertiaire réamorce une baisse, à 3% ;
     
  • A la Défense, la baisse du taux de vacance à 4,8% pourrait ne pas être pérenne et le taux pourrait s’accroitre au 2ème trimestre si la demande placée reste atone.

Évolution des valeurs locatives moyennes pondérées des immeubles neufs

Source : MBE Conseil

Évolution des valeurs locatives moyennes pondérées des immeubles neufs

  • Le loyer moyen des immeubles neufs continue sa progression dans le QCA à 719€ ;
     
  • La valeur top du trimestre est de 840€ : transaction de WEWORK dans le 5 rue des Italiens de GCI ;
     
  • Dans l’Ouest QCA, le loyer moyen baisse à 465€ car aucune transaction n’a été réalisée dans le neuf à La Défense et que les transactions réalisées à Boulogne sur des grandes surfaces ont surtout été réalisées dans des immeubles de seconde main ;
     
  • En Banlieue, les loyers baissent notamment en raison du loyer de 270€ des 31 000 m² de SAKURA.

Quelques transactions significatives de plus de 5 000 m² réalisées au 1er
trimestre 2019

Transactions significatives 5000 LOC - Avril 2019
DATEPRENEURVENTE/LOCATIONSURFACE (m²) ADRESSECOMMUNEETAT DU BIEN
T1 2019SOCIÉTÉ GÉNÉRALEL30866SakuraFONTENAY SOUS BOISNEUF
T1 2019EDFL22544FlowMONTROUGENEUF
T1 2019ALTENL11866OxalisBOULOGNE-BILLANCOURT2NDE MAIN
T1 2019LABORATOIRES ROCHEL11043L'angleBOULOGNE-BILLANCOURT2NDE MAIN
T1 2019GEFCOL10450SenseLA DEFENSENEUF
T1 2019DIGITAL SERVICESL9876KonnectSAINT-OUENNEUF
T1 2019VINCIL9832In DéfenseNANTERRENEUF
T1 2019WE WORKL7460Opéra ItaliensPARIS 09NEUF
T1 2019ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES - COMMISSAIRES AUX COMPTESL6482Le JourPARIS 14NEUF
T1 2019KWERKL6403Kwerk Saint HonoréPARIS 08NEUF
T1 2019AIR FRANCEL6300BaïkalROISSYNEUF
T1 2019EDENREDL5700Be IssyISSY LES MOULINEAUXNEUF
T1 2019RATPL5375Le ShamrockMARNE LA VALLEE2NDE MAIN
T1 2019DEEZERL505926 rue de CalaisPARIS 092NDE MAIN
T1 2019FM GLOBALL5008Coeur DéfenseLA DEFENSE2NDE MAIN
Source : Immostat

Quelques transactions significatives de plus de 5 000 m² réalisées au 1er
trimestre 2019